Vaccin à ARN messager Carlo Brusa dénonce Pfizer BioNTech

Vaccin à ARN messager Pfizer ça sent mauvais n’aillez-pas peur Les vaccins à ARN messager de Pfizer BioNTech sous l’éclairage de Carlo Brusa, Alexandra Henrion-Caude, et Louis Fouché. Maître Carlo Bruza dénonce Pfizer pour avoir commander deux fois 800 millions…

Vaccin à ARN messager Carlo Brusa dénonce Pfizer BioNTech

Source

0
(0)

Vaccin à ARN messager Pfizer ça sent mauvais n’aillez-pas peur
Les vaccins à ARN messager de Pfizer BioNTech sous l’éclairage de Carlo Brusa, Alexandra Henrion-Caude, et Louis Fouché.
Maître Carlo Bruza dénonce Pfizer pour avoir commander deux fois 800 millions de flacons résistants à moins 100 degrés dès novembre 2019, donc avant la vague épidémique de COVID. Hors justement les vaccins à ARN messager de Pfizer BionTech et de Moderna envers le coronavirus doivent être conservé et transporter à moins 70 moins 80 degrés environ. La généticienne Alexandra Henrion-Caude parle des phase de test, et Louis Fouché parle du test de la membrane lipidique qui entoure l’ARN messager prévu pour les vaccins.

00:00 Maître Carlo Brusa rappel qu’on n’a pas le droit de travailler sur les humains comme sur des cobayes

00::10 Alexandra Henrion-Caude parle des évaluations du vaccin à ARN messager

00:39 Carlo Brusa révèle que Pfizer a commandé dès novembre 2019 deux fois 800 millions de flacons résistant à moins 100 degrés.

01:32 Le docteur Cohen et Alexandra Henrion-Caude parlent des phases de tests des vaccins à ARN messager.

03:20 Louis Fouché apporte des précisions sur l’ARN messager.

04:08 Maître Carlo Brusa explique que le 15 juillet l’Union européenne a modifié la réglementation sur les OGM.

Carlo Alberto Brusa sur la chaîne CNEWS (8 janvier 2021) https://youtu.be/ipqG0VaJNdU

#CarloBrusa #PfizerBiontech #VaccinPfizer

0 / 5. 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *